Voyage

Amsterdam : un voyage étonnant !

Avis au amateur de voyage ! Comme les plus malins d’entre vous qui me suivent sur Instagram le savent, je me suis dernièrement rendu à Amsterdam durant quelques jours, bref mais intense. Et j’y ai vu plein de superbes choses.

Une destination d’enfer !

Aujourd’hui je vous partage mon expérience à la fois classique, car cela reste une destination récurrente et facile d’accès pour nous français, mais aussi en dehors des sentiers battus (oui je suis poète !), avec la découverte de différents aspects d’Amsterdam mais aussi de la culture Néerlandaise.

Capitale des Pays-Bas, très présente sur les réseaux sociaux et les guides de voyages, je me suis faite une idée de la ville bien avant d’y pointer le bout de mon nez.

Pour le coup je n’ai pas été déçu. J’ai retrouvé tous les « clichés » de la ville avec ces magnifiques canaux qui la quadrillent, les jolies façades à pignons de formes différentes, les coffee shop, le quartier rouge, les vélos…

 

la ville

Le centre-ville d’Amsterdam est magnifique, surtout quand on à la chance d’avoir du beau temps. Marcher le long des canaux et voir l’enchainement des maisons étroites pour la plupart en style renaissance ou baroque est pur plaisir. Il faut savoir que presque toutes la ville et les canaux se situe en dessous du niveau de la mer, les bâtiments anciens ou modernes sont posés sur pilotis qui s’appuient sur des couches de sable plus ou moins profondes. On peut parfois avoir l’impression que les façades « tombent » alors qu’en fait elles sont légèrement inclinées pour des raisons pratiques. En effet j’ai pu constater que là-bas, il n’y a pas de normes pour les escaliers (mais où veut-elle en venir lol). Ce qui fait qu’ils sont extrêmement étroits et très raides, rendant tout déménagement difficile voir impossible (ha le rapport se fait sentir). Il est donc plus pratique de faire passer les meubles par l’extérieur. On peut voir des poutres métalliques dépasser du haut des bâtiments avec un crochet permettant l’accroche d’une poulie (enfin le dénouement !). L’inclinaison de la façade permettant de tracter les meubles plus facilement en les éloignant de la base.

J’ai appris aussi, grâce à mon amie qui m’a gentiment hébergé, que lorsqu’on loue un appartement à Amsterdam, on ne loue pas les sols avec (what ?). Les sols, étant considérés comme de la déco, change selon les locataires et sont obligatoirement en vinyle (merci la qualité !). On peut racheter les anciens sols mais cela n’est pas compris dans le pris de location. On peut donc se retrouver avec du béton brut lors de son emménagement. Je trouve cela incroyable !

Je me suis bien entendu baladé aussi dans le quartier rouge, réputé pour ses vitrines dévoilant les charmes féminins aux passants. Même en tant que fille, je me devais d’y faire un tour. Pas très a l’aise de nuit, je conseil aux femmes de s’y rendre de jour. La mise en scène est jolie et le jeu des lumières rouges permettent de repérer facilement les vitrines. Même si je n’adhère pas forcément au concept, cela reste un quartier historique agréable et très jolie. On peut y trouver de jolies magasins très drôles !

D’ailleurs j’ai aussi pu constater qu’il y avait des rues marchandes à foison dans la ville avec des grandes enseignes, mais aussi avec pleins de petits magasins avec leur propre caractère. Un autre grand choc pour la shopping addict que je suis fut de découvrir que les magasins ferment très tôt, 18h en semaine (et parfois certains ferment avant). On a eu des difficultés à trouver un bar ou un salon de thé ouvert pour boire un verre en fin de journée. Il existe tout de fois une nocturne le jeudi (allée savoir pourquoi).

 

Les transports

Pour ce qui est des fameux vélos d’Amsterdam, je ne pensais pas qu’il y en aurait autant. D’un côté c’est bien, écolo, et tout et tout ! Mais d’un autre j’ai trouvé qu’en tant que piéton la ville devient stressante. Les vélos sont partout et on tous les droits. Il faut faire attention pour traverser les routes mais aussi sur les trottoirs. Chaque pas devient un instant de vigilance accru. De plus, les voitures sans permis et les scooters et motos on aussi le droit de rouler sur les pistes cyclables ! Quoi !!!!! Double choc pour moi et re-double vigilance. Pour les cyclistes la ville aussi est strict. En effet, ils ont obligation de se garer sur les espaces prévus sous peine d’amende mais surtout d’enlèvement régulier. Donc exit l’accostage de poteaux ou de garde corps urbain pour attacher son vélo. Ainsi il n’est pas si facile de se garer en ville même à vélo.

Les transports urbains sont par ailleurs bien développés avec un réseau de bus, tram, métro et train, mais aussi par des bateaux-bus gratuits permettant l’accès à l’autre rive moins connus. J’ai beaucoup aimé prendre ces bateaux qui offrent une autre vision de la ville. On y monte avec les vélos ou scooter directement (bon moi j’étais à pieds) et il y a plusieurs destinations disponibles, pour la plupart au départ de la gare centrale. Le but étant de passer la barrière naturelle qu’est le fleuve et d’accéder à une partie de la ville beaucoup moins connue.

 

Une autre facette

En effet, arrivé sur la rive nord d’Amsterdam, on remarque le magnifique musée du cinéma aux lignes très contemporaines. Au delà, on se retrouve dans un quartier en pleine croissance, très industriel, en construction perpétuel. On découvre une facette plus populaire et plus récente de la ville. On devine cependant que ce quartier en pleine expansion deviendra un atout pour la ville qui investit énormément sur ce territoire. Donc pour le moment pas grand chose à voir, à part une initiative écologique et artistique très intéressante dont je vous parlerai dans un prochain article : le quartier De Ceuvel. Une pépite perdue au milieu d’un site industriel.

 

De manière générale, j’ai beaucoup aimé ce séjour ! J’ai rencontré plein de gens et m’en suis prise plein les mirettes ! Je voulais en profitez pour remercier mon amie qui m’a hébergé et qui m’a fait découvrir plein de choses.

 

Et comme je suis généreuse (oui la meuf se lance des fleurs), je vous laisse pleins de photos !

N’hésitez pas à me suivre sur mes réseaux sociaux, ou vous pouvez suivre en direct mes péripéties.

Et je vous annonce de suite que je repars très bientôt pour un pays beaucoup plus lointain. J’ai trop hâte !!!

 

 

 

Et vous êtes vous déjà parti à Amsterdam ? Qu’en avez-vous pensé ?

Le partage c'est la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *